Comment faire un bon pitch deck ?

Comment faire un bon pitch deck ?

Pour convaincre des commerciaux, des partenaires ou encore ses collaborateurs, il est important pour une startup de parler de son projet. Si pour cela une bonne préparation mentale et physique est nécessaire, il faudra également un autre élément qui l’est tout autant : c’est la réalisation d’un pitch deck de qualité. C’est ce dernier qui vous permettra de faire une présentation attractive de votre entreprise, de votre équipe et de votre projet. Vous êtes une startup et désirez préparer un pitch deck de qualité ? Si oui, vous trouverez ici les ingrédients essentiels à y mettre pour qu’il soit le plus convaincant possible. C’est parti !

Le pitch deck, qu’est-ce que c’est ?

Le pitch deck est réalisé par les fondateurs de l’entreprise. Il s’agit d’un argumentaire commercial dont le but est de convaincre les potentiels investisseurs à entrer au capital de l’entreprise et à financer le projet. Il est très important que votre pitch deck soit facile à comprendre. Produire une présentation trop compliquée ne jouera certainement pas en votre faveur. Il faut alors simplifier le plus possible.

Quel est le but d’un pitch deck ?

Vous l’aurez compris, le pitch deck permet à votre auditoire de comprendre le projet que vous leur présentez. Grâce à lui, vos potentiels investisseurs pourront plus ou moins mieux appréhender les intérêts et les enjeux de votre projet. Le point central est l’idée de vulgarisation et tout tourne autour de ce dernier. Il faut toutefois savoir que le but du pitch deck n’est pas de surcharger l’auditoire d’informations qui prouveraient votre expertise. Bien au contraire ! L’important ici est de parvenir à faire ressortir les différents aspects de votre projet ainsi que votre vision. On parle ici entre autres du business plan, de l’objectif, des problèmes rencontrés, des solutions proposées, du potentiel et autres… Grâce à sa présentation, le créateur de l’entreprise doit pouvoir susciter l’intérêt des investisseurs afin de caler un rendez-vous et ainsi lever des fonds.

Un pitch deck qualitatif : comment s’y prendre ? 

Comme mentionné précédemment, un bon pitch deck doit comporter un certain nombre d’éléments.

Le problème observé

Dans votre pitch deck, on doit pouvoir retrouver un problème ou une opportunité identifiée par la startup. Il propose ainsi un état des lieux et parvient à identifier la cible concernée. L’entreprise, dans sa présentation, doit pouvoir partir d’une histoire afin de contextualiser le problème rencontré, identifier les origines de ce dernier et pour finir, expliquer les points de souffrance de la cible. 

La solution proposée

Le pitch deck doit être en mesure de démontrer que la solution qui est apportée par la startup est la meilleure pour répondre aux besoins de la cible. Pour un argumentaire encore plus convaincant, l’entreprise peut citer les différents avantages de son produit, présenter les points qui le rendent exceptionnel ainsi que ses fonctionnalités. Il existe plusieurs moyens de présenter son produit : à travers des captures d’écran, une vidéo ou encore une démonstration live.

Le business model

L’entreprise, à travers son pitch deck, doit pouvoir prouver aux potentiels investisseurs que le projet qu’elle est en train de mettre sur place peut générer des revenus. Cette étape est très importante et c’est au cours de celle-ci que la startup doit présenter la manière dont elle compte s’y prendre pour atteindre les objectifs fixés. Pour ce faire, plusieurs KPIs peuvent être avancés sous la forme de graphique comme le taux de rétention attendu ou encore le coût d’acquisition client.

Le marché

Le pitch deck doit pouvoir prouver que le volume et la taille du marché sont assez importants pour que l’entreprise puisse croître rapidement. Les investisseurs doivent pouvoir cerner les statistiques et les métriques du marché et comprendre comment la société compte y entrer et s’y imposer. Ils doivent pouvoir procéder à une évaluation du potentiel de traction sur le long terme et de la durée de rétention afin de connaître le potentiel de croissance de la startup.

La stratégie marketing

Les investisseurs doivent parvenir à comprendre comment l’entreprise compte s’y prendre pour se faire un nom dans son secteur d’activité. Pour ne laisser aucun doute sur le potentiel de votre startup, vous pouvez leur expliquer votre stratégie marketing. Pour ce faire, il est par exemple possible de parler des différents outils de communication et des canaux de distribution que vous comptez utiliser.

Quoi d’autres ?

Hormis, ces différents éléments que nous venons de citer, d’autres éléments tels que le time to market, la concurrence, la roadmap, la présentation de l’équipe ainsi qu’un call-to-action sont à prendre en compte pour une présentation des plus réussies. Il faudra également veiller à la mise en page de votre document, porter une attention particulière aux métriques, soigner le design, rediriger vers votre site internet, faire du storytelling et très important, réussir votre présentation orale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *